J24 2019-08-02 Esterbølle Vedelshave 32 km

Nous quittons notre squat et ses habitants (araignées, faisans, souris et certainement bien d’autres que nous n’avons pas vu 😉) sous un soleil radieux. A défaut d’être, comment dire, accueillant ?… Le terrain est magnifique et le petit déjeuner pris au soleil donne un avant goût de belle journée.

Ce sera effectivement le cas du début à la fin. Nous parcourons les 8 kilomètres qui nous séparent de Bogense à allure vv ». Nous sommes sur une route assez fréquentée et le vent nous pousse sur la route à suivre. Bogense est une très jolie ville côtière, nous arrivons un jour trop tôt (ou pas ?) car demain c’est le festival des roses et les préparatifs sont plutôt engageants.

Après quelques petites courses; notre capacité de chargement ainsi que l’absence de frigo nous contraint à faire de petites courses quasi quotidiennes, nous nous arrêtons, encore, sur la plaine de jeux d’une école. Comme à chaque fois, la qualité et la diversité des jeux occupent les enfants pour une longue pause qu’ils n’ont pas envie de stopper.

On n’a pas retrouvé la vraie petite sirène ! 🧜‍♂️

Lorsque nous les récupérons enfin, c’est pour partir à la recherche de la piste cyclable 30 que nous avons du mal à dépister. Caro insiste pour la trouver et ne pas repartir par les routes automobiles. Lorsque Jeanfy la dégote, c’est bingo ! Elle vaut vraiment le détour ! Cette voie longe la côte et offre des spots sur le fjord absolument fantastiques ! La première partie de piste est en gravier et longe des maisons de vacances, qu’il est agréable de changer de revêtement !Nous débouchons sur une plage de sable et un marchand de glaces. L’appel de la glace est plus fort que le coup de pédale 🤣 Après le goûter, vient le moment où Mattis et Jonas nous réclament la plage. Par une magnifique journée comme celle-ci, c’est inévitable ! Du coup, il nous faut revoir nos plans de logement : réduction de la distance et passage par la douche obligé pour ce soir.Nous nous mettons à la recherche d’un camping. Il y en a un à 5 km d’où nous sommes. C’est relativement court, par contre up and down, and up, and down. Lorsque nous y arrivons, complètement cassés par la dernière partie, il est fermé depuis plus de 2h… Oups. Jeanfy part à la recherche d’une permanence mais revient bredouille. Nous sommes devant la réception à nous demander que faire lorsqu’un homme arrive et ouvre la porte, il a entendu parler de notre arrivée et nous dit qu’il ne va pas nous laisser là surtout avec des enfants. Ouf ! 😊Nous installons notre tente à 100m de la mer. Les enfants sont ravis, ils vont pouvoir retourner sur la plage avant la douche. Nous faisons connaissance avec nos voisins néerlandais et français.Mattis fait une part de mölkky avec les petites françaises, une histoire et nous sautons dans nos sacs pour une douce nuit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :