27/05/2018 Maasmechelen Hermalle sous Argenteau 45km (126km)

Dernier post de notre premier trip… Jonas ne s’est pas du tout éveillé de son escapade en « remorque-tente » et ne s’est rendu compte de rien, nous avons très bien mangé et après un très bon repas tout le monde s’est endormi rapidement. D’ailleurs je me demande si ce n’était pas plutôt un week-end gastronomique car le petit déjeuner de ce matin était juste pantagruélique! A la hauteur du reste, un vrai plaisir!

Mattis a encore profité de la piscine avant de déjeuner et Jonas du jardin (malgré la présence d’un border collie nommé Lucky et de 2 chats! Sa phobie l’a collé à nous). Nous avons été très bien accueillis et découvrons une toute autre facette de Maasmechelen.

Il fait aussi chaud qu’hier et nous démarrons avec 30°c, les pistes dans les sous-bois sont nombreuses et clairement les bienvenues. Nous retrouvons les bords de Meuse mais l’heure matinale fait que nous sommes du bon côté, le moins exposé. En chemin, nous nous arrêtons près d’un enclos afin d’y admirer les nombreux cerfs, biches et faons. La grande leçon du week-end sera de ne plus faire de haltes auprès d’animaux: nous nous sommes à nouveau fait attaquer par des escadrilles de moustiques impossible à esquiver! Étaient-ils motivés par la présence voisine d’un bunker? Toujours est-il que nous sommes, tous les 4, blindés de piqûres.

Nous arrivons assez rapidement sur la périphérie de Maestricht, nous y découvrons un lotissement de maisons sur pilotis que nous ne connaissions pas et une écluse dans laquelle des bateaux sont de passage au moment où nous passons. Nous descendons dans le centre et, suite au petit grand déjeuner et au ciel menaçant, nous décidons de ne pas dîner mais de faire une courte pause collation. L’endroit est nettement moins bucolique que les jours précédents mais nous n’aurons quand même pas le loisir d’en profiter car le ciel gronde énormément et ce que nous espérons n’être qu’une averse nous tombe dessus. Nous cavalons nous mettre à l’abri mais ça dure, ça dure… Après une bonne demie heure, le plus gros de l’averse est passé, nous nous remettons en selle direction la maison. Le ciel s’éclaircit et c’est sous un beau soleil que nous dénichons, à la suite d’une déviation, une plaine de jeux avoisinant un petit parc animalier. Nous pensions que la grosse étape serait celle de samedi, mais finalement, avec ce changement de direction, nous passerons la barre des 45km.

Malgré « l’habitude » nous emprunterons quand même le bac du Cramignon à Eijsden, les enfants raffolent prendre le bateau à vélo! Le parfum de la fin de notre aventure se fait sentir… L’orage gronde à nouveau, il n’est pas temps de traîner!ozdfov2018-05-27 12.34.57-12018-05-27 12.41.32sdrsdrdav

Nous rentrons un peu avant 17h, épuisés mais ravis de notre mini trip! Sans hésiter nous remettrons le couvert dès que possible.

Les mignonitudes du jour sont à attribuer à Jonas qui, en sortant de la remorque à Maestricht me dit « Bravo Maman de rouler à vélo » et Mattis qui m’offre un petit bouquet de fleurs des champs en me disant « C’est pour vous dire merci à Papa et à toi pour ce week-end ». Adorables !

Il fallait bien une mini panne technique, qui arrive… à Visé! Heureusement notre mécanicien favori est là et retape le vélo en moins de temps qu’il faut pour le dire.

Le gros fou rire du week-end est au resto à Budel quand Caro se prépare à commander son plat en néerlandais: un kabeljauwfilet. Jeanfy se moque, non se fout royalement de  son accent en l’imitant à la façon d’Albert Cougnet (imprononçable!!)

Ce premier trip est plein de petits détails à améliorer mais restera unique parce qu’il est le premier, inoubliable, il aura créé notre envie de voyager encore en famille, à vélo, à la découverte de tout un monde qui est à la portée de chacun mais à côté duquel nous passons bien souvent.

« Le plus important, ce n’est pas la destination, mais les mésaventures et les souvenirs que l’on crée le long du chemin. » – Penelope Riley

Précédent 26/05/2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :